Le déséquilibre de la flore intestinale : causes et symptômes

Posté par Flore le 3 juin 2020 dans Actualités

Le déséquilibre de la flore intestinale : causes et symptômes

De notre flore intestinale dépendent notre santé et notre bien-être. Lorsque celle-ci est déséquilibrée, cela entraîne de nombreux troubles, notamment gastro-intestinaux.

Notre flore intestinale peut être déséquilibrée en cas de :

- Stress, qui diminue la diversité du microbiote intestinal
- Une alimentation mal équilibrée -riche en protéines et graisses, pauvre en fruits et légumes- qui favorise la croissance de certaines bactéries par rapport à d’autres
- De changement d’alimentation (régime, voyage…)
- De prise d’antibiotiques ou autres médicaments, anti-inflammatoires non stéroïdiens, laxatifs ou chimiothérapie par exemple qui détruisent certaines bactéries bénéfiques
- D’infection virale ou bactérienne à l’origine de la destruction d’une partie du microbiote

L’âge et la ménopause sont aussi des causes de dérèglement de la flore intestinale (1).

Quels symptômes ?

Un déséquilibre de la flore perturbe tout l’écosystème intestinale et peut se traduire de multiples façons. Les principaux signes sont un transit intestinal perturbé avec ballonnements, flatulences, constipation ou diarrhée. Des infections récidivantes (notamment mycoses intestinales ou vaginales, infections chroniques ORL), des intolérances alimentaires, une fatigue persistante ou encore peau terne ou ornée de petits boutons peuvent aussi être dues à un microbiote déséquilibré. De nombreuses études établissent un lien entre perturbation de la flore intestinale et maladies inflammatoires de l’intestin et maladies métaboliques comme le diabète.

Flore intestinale déséquilibrée : quelles solutions ?

Si vous présentez des signes de flore intestinale perturbée, la première règle est déjà de manger varié. En effet, plus vous mangez d’aliments différents plus vous hébergez des souches bactériennes différentes et plus votre flore intestinale est protectrice. En pratique, multipliez les couleurs dans votre assiette !

Deuxième règle : consommez chaque jour des aliments riches en bactéries lactiques et levure. Les bactéries lactiques contribuent à l'équilibre du fonctionnement du tube digestif (2).

 Les aliments ou boissons pouvant participer au ré-équilibrage de la flore intestinale ? Yaourts, lait fermenté, kéfir de lait ou de jus de fruit, olives de bonne qualité, choucroute surtout crue, Kombucha (boissons à base de champignons mélange de bactéries lactiques et de levure), pain au levain…

Il convient en parallèle de consommer plus de fibres (fruits, légumes, légumineuses). Ces fibres servent de nourriture aux bactéries intestinales bénéfiques, ce qui favorise leur croissance. Elles permettent également de réduire la prolifération des bactéries pathogènes.

Références :
(1) Christopher Vasey, Je reconstruis ma flore intestinale, c’est parti ! Editions Jouvence, 2019
(2) Danièle Festy, Le grand livre des probiotiques et des prébiotiques, Editions Leduc.s, 2014


Ecrit par Anne-Sophie Glover-Bondeau, Journaliste Santé