Pourquoi consommer 5 fruits et légumes par jour ?

Posté par Flore le 19 juin 2020 dans Actualités

Pourquoi consommer 5 fruits et légumes par jour ?

« Manger 5 fruits et légumes par jour », cette recommandation que l’on connaît désormais par cœur provient du Programme National Nutrition Santé (PNNS) (1). Cela correspond à la consommation quotidienne de 5 portions de fruits et/ou légumes (une portion correspond à environ 80 à 100g de fruits ou légumes).

Pour vous donner une idée de l’ordre de grandeur en terme de portion :
1 pomme = 125g ; 1 tomate = 50g ; 1 carotte = 15g ; 1 fraise = 7g.

Pourquoi les autorités de santé insistent tant sur cette recommandation ?

Consommer régulièrement des fruits et légumes est important pour garantir un bon apport en fibres alimentaires et nourrir son microbiote intestinal. Mais bien que nous connaissions tous cette phrase et qu’elle soit désormais ancrée dans nos têtes, cela ne se traduit pas forcément  dans les habitudes alimentaires des Français. Selon les dernières données de l’étude de consommation alimentaire INCA3 de 2017 conduite sur plus de 5800 personnes en France, la consommation moyenne de fibres reste très faible : 13g/j pour les enfants, 17g/j pour les adolescents et 20g/j pour les adultes. Alors que les recommandations de l’ANSES (L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) sont de 25 à 30g/j chez les adultes (2). Autres atouts des fibres, faciliter la digestion et l’absorption des nutriments et ralentir l'absorption du glucose et du cholestérol. Elles limiteraient ainsi la prise de poids et les maladies cardio-vasculaires (3).

Et à part des fibres, que nous apportent les fruits et légumes ?

On pense bien sûr aux vitamines et aux minéraux qui sont des éléments capitaux pour le bon fonctionnement de notre organisme. Ils contiennent également d’importants micronutriments que sont les polyphénols. Cette très grande famille de composés  naturels (plus 8000 polyphénols existent) est souvent associée à des effets antioxydants qui permettent notamment le ralentissement du vieillissement cellulaire (on vous en parle dans cet autre article).

Mais encore ?

De l’eau aussi est présente ! Les fruits et légumes sont en moyenne composés à 95% d'eau. Ils contribuent ainsi à notre hydratation en plus des 1,5 à 2L que nous devons boire chaque jour.

La diversité c’est la clé !

Autre élément important à retenir, il faut diversifier les variétés des fruits et légumes que nous mangeons. Cette diversité permet à notre organisme de recevoir un plus large panel de nutriments et de mieux répondre à ses besoins. Varier les textures : crus, cuis, en purée, compote… offre également un plus grand choix de plaisir en privilégiant dans la mesure du possible les fruits et légumes de saison.

Où se place la routine Flore dans cette recommandation de 5 fruits et légumes par jour ?

La routine Flore n’est pas là pour se substituer à la consommation de 5 fruits et légumes par jour mais se positionne en complément de notre alimentation, à associer à nos plats pour répondre au déficit de la consommation moyenne des fibres alimentaires et autres nutriments comme les polyphénols, observé dans la population. De plus, nos poudres ont été pensées comme des condiments sucrés ou salés pour offrir d’autres usages culinaires sans renoncer au plaisir ! Nous souhaitons aussi contribuer à la prise de conscience de l’importance d’une alimentation diversifiée pour notre santé, notamment via le partage de contenus éducatifs (blog, réseaux sociaux) et différents services dans notre application mobile.

Bonus

Voici un dépliant pour vous guider, reprenant les recommandations du PNNS sur la consommation de 5 fruits et légumes par jour.

Références :
(1) Site du PNNS : https://www.mangerbouger.fr/
(2) Rapport de l’étude INCA 3 : Evolution des habitudes et modes de consommation, de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition, 2017.
(3) Valentin Partula et al., Associations Between Consumption of Dietary Fibers and the Risk of Cardiovascular Diseases, Cancers, Type 2 Diabetes, and Mortality in the Prospective NutriNet-Santé Cohort. Am J Clin Nutr. 2020 May 5.